Accueil » Binance versus Ftx, c’est la guerre ?

Binance versus Ftx, c’est la guerre ?

Lords of War

par wedges
3 minutes de lecture 🕮

Vous avez forcément entendu parler de cette affaire qui défraye les chroniques dans le monde de la crypto. Deux titans du secteur des crypto-monnaies pourraient s’affronter pour le contrôle du marché des actifs numériques, qui représente 1 000 milliards de dollars, avec un seul survivant. En effet, le fondateur de Binance, Changpeng “CZ” Zhao, a déclaré dimanche que sa bourse allait liquider le reste de ses avoirs en FTT, le jeton natif émis par la bourse de dérivés FTX, la bourse rivale de Sam Bankman-Fried.

“Nous allons essayer de le faire d’une manière qui minimise l’impact sur le marché”, a écrit CZ sur Twitter. “En raison des conditions du marché et de la liquidité limitée, nous nous attendons à ce que cela prenne quelques mois.” CZ n’a pas précisé combien Binance détient, mais a dit qu’il détenait environ l’équivalent de 2,1 milliards de dollars en TTF et son propre stablecoin BUSD libellé en dollars. Il a confirmé que 584 millions de dollars en FTT avaient déjà été convertis. Binance a investi dans FTX en 2019, avant d’en sortir en juillet 2021.

Ces nouvelles arrivent juste au moment où le FTT se négocie à un support de ligne de tendance clé de 22 $, qu’il a défendu avec succès depuis qu’il a cassé au-dessus du niveau en février 2021 – même pendant les pires jours de l’hiver Crypto de cette année.

Cela n’a pas manqué de faire réagir la communauté crypto 🙂

Le timing a suscité des inquiétudes quant au fait qu’un effondrement du token natif de Ftx pourrait mettre en danger la solvabilité de son émetteur, bien que le directeur de la recherche de la société d’analyse de marché The Block ait rejeté de telles craintes. “Je pense que la probabilité d’une insolvabilité de FTX est proche de 0%”, a écrit Larry Cermak. Il a toutefois reconnu qu'”il y avait clairement des problèmes de liquidité” car les gens vendent leurs FTT “par prudence”.

Bankman-Fried a pourtant lui même récemment tendu là main en offrant une bouée de sauvetage à la plateforme de prêt de crypto-monnaie en faillite Voyager Digital. Son entreprise avait déjà des liens financiers avec la société canadienne. En septembre, le créancier et débiteur de Voyager, Alameda, a déclaré à un tribunal qu’il rendrait 200 millions de dollars qu’il avait empruntés.

Ce drama actuel autour de CZ et FTX fait suite à la fuite préjudiciable, ce mois-ci, du bilan appartenant au fonds spéculatif en crypto de Bankman-Fried, Alameda Research. Il y est noté que plus de 5,8 milliards de dollars sur ses 14,6 milliards d’actifs sont détenus en jetons FTX. C’est probablement le sens de ce que le fondateur de Binance voulait dire lorsqu’il a parlé de “révélations récentes qui ont été mises en lumière.” Un peu plus d’une heure avant son annonce sur la vente imminente, le PDG d’Alameda, Caroline Ellison, a publié dimanche une déclaration sur Twitter, ce qui est assez rare de sa part. “Ce bilan spécifique est pour un sous-ensemble de nos entités corporatives, nous avons plus de 10 milliards de dollars d’actifs qui ne sont pas reflétés là”, a-t-elle écrit en réponse à la spéculation.

En apprenant l’intention de CZ, Ellison, qui est devenu l’unique PDG après le départ de Sam Trabucco en août, a proposé d’acheter les participations à un prix qui défendrait la ligne de tendance du support technique du jeton natif de FTX. “Si vous cherchez à minimiser l’impact du marché sur vos ventes de FTX, Alameda sera heureuse de vous acheter tout cela aujourd’hui à 22 $”, a-t-elle posté. Il aurait avant tout s’agit d’une vente “over the counter” c’est à dire en dehors des exchanges, précisément pour ne pas faire fluctuer le prix du jeton sur les exchanges. L’offre a été refusé publiquement par Cz le fondateur de Binance.

Ce n’est pas la première fois que Binance est à couteaux tirés avec un concurrent, que ce soit à dessein ou par défaut. En septembre, CZ a cessé de soutenir l’USDC de Circle, le stablecoin émis en partenariat avec Coinbase, ainsi que deux autres rivaux plus petits, afin de favoriser sa propre version soutenue par Binance, appelée BUSD. Cela a vu les capitalisations boursières de l’USDC chuter de 18% tandis que celle de BUSD a gagné 16%, selon les données de CoinGecko.

CZ a précisé dans son annonce initiale que la liquidation imminente des jetons FTT ne devait pas être comprise comme une action contre un concurrent. “Notre industrie en est à ses débuts, et chaque fois qu’un projet échoue publiquement, cela nuit à tous les utilisateurs et à toutes les plateformes”, a-t-il déclaré.
Il a attribué cette décision aux leçons apprises en matière de gestion des risques, suite à la perte totale de son capital investi dans le défunt jeton de gouvernance Luna, qui s’est effondré en même temps que son frère stable non garanti Terra USD.

“Nous avons apporté notre soutien avant, mais nous ne prétendrons pas faire l’amour après le divorce”, a déclaré CZ avant d’ajouter mystérieusement : “nous ne soutiendrons pas les personnes qui font pression contre d’autres acteurs du secteur dans leur dos.”

Ce qu’il faut savoir également, c’est que le fondateur de Ftx Sam Bankman-Fried a récemment taclé celui de Binance, car Sam a accès à des contacts privilégiés avec le législateur américain, il se moquait donc du fait que Ftx allait être acteur de la régulation devant son concurrent. Le retour de bâton ne s’est pas fait attendre…

Alameda a en tout cas l’image d’etre un acteur très agressif de l’investissement, connu pour avoir dumper (vendre rapidement les tokens d’un projet après les premiers jours d’augmentation, et surtout en les ayant acheté avant les autres, en pré-vente) quelques projets sur Solana notamment. Il semblerait que leurs prises de risques peu réfléchies au regard de la chute des cryptos depuis ce début d’année aient donc des conséquences. Cet été, FTX a annoncé licencier pas mal de leurs employés pendant que Binance, eux, embauchait. Dans la fable du lièvre et de la tortue, il semblerait que le lièvre Ftx n’ait pas fait preuve d’assez de prudence !

On ne va pas se mentir, ici nous avons toujours affiché une nette préférence pour Binance, ayant subit comme pas mal de gens de la communauté les moves agressifs de Alameda depuis quelques années. Et surtout nous apprécions que Binance construise pas à pas l’écosysteme crypto et un produit avant tout fiable et stable.

En tout cas, en dehors de cette guerre, il existe d’autres exchanges qui nous plaisent également ! On vous parraine avec CoinActuCrypto sur ce lien avec beaucoup d’avantages, ca pourrait servir : Profitez du parrainage Cac sur Bitget !
Et surtout, on vous a concocté un super guide pour débuter sur cet exchange, alors on se lance 🙂 

edit : cette fin de journée est absolument incroyable ! Il semblerait que Binance “baile out” l’exchange FTX (c’est à dire grosso modo l’acquiert pour le sauver). Une dinguerie sans nom, ce qui envoie en même temps BTC sous la barre des 18000$. Complètement fou !!!

Articles Similaires

Nos partenaires

QTradingTheory est une communauté cryptos spécialisée dans la defi et les play to earn. Rejoignez plus de 5000 passionnés sur le discord !

© Copyright 2022 – CoinActuCrypto – Made with ❤️