Accueil » Des NFTs en collatéral : qu’est ce qui pourrait mal se passer ?

Des NFTs en collatéral : qu’est ce qui pourrait mal se passer ?

BendDao, vous allez en entendre parler.

par wedges
3 minutes de lecture 🕮

J’ai un peu spoilé le contenu de l’article avec ce titre n’est ce pas ?

Les mécanismes d’emprunt à l’aide de smartcontract sont très connus dans le monde des cryptomonnaies, c’est la force du réseau Ethereum d’automatiser ceci au maximum grâce justement à la puissance des smart contracts. Et aujourd’hui on va parler du domaine de la “NFTFi”, la finance au moyen des NFTs. BendDao est une plateforme, un protocole, qui permet à ses utilisateurs de déposer directement en collatéral des NFTs de collection connues pour emprunter de l’ETH. Une autre partie des utilisateurs sont les prêteurs qui fournissent de l’Ethereum contre un rendement en ETH et aussi en token natif du protocole BendDao.

Comme de nombreux membres de la communauté NFT le craignaient la semaine dernière, BendDAO est en train de subir un bank run.

Le protocole dit ” NFTfi ” a vu ses réserves d’Ethereum vidées au cours du week-end, ce qui signifie que les prêteurs d’ETH sont maintenant incapables de récupérer leurs dépôts à partir des réserves du protocole. Selon les données d’Etherscan, le portefeuille Ethereum de BendDAO ne contenait que 0,75 WETH lundi matin. Il a depuis reçu un dépôt de 500 WETH et détient 486,5 WETH, contre environ 18 000 WETH il y a trois jours. Le protocole avait précédemment prêté environ 15 000 WETH.

BendDAO est un protocole de prêt conçu pour les NFTs. Sa principale fonction est de permettre aux détenteurs de NFT de déposer leurs actifs comme garantie pour emprunter des ETH. Lorsqu’une personne dépose un NFT dans BendDAO, elle peut emprunter jusqu’à 40 % du prix plancher de cette collection en ETH. Par exemple, le prix plancher de Bored Ape Yacht Club étant actuellement de 67,9 ETH, les propriétaires de Bored Ape peuvent emprunter jusqu’à 27,1 ETH. Cependant, les déposants d’ETH peuvent voir leurs actifs liquidés si le prix plancher descend en dessous d’un certain seuil. Et c’est là tout le problème, le marché des NFTs a pris un très gros coup dans l’aile ces derniers mois, et les collatéraux valent donc de facto beaucoup moins !

Ci dessous, sur la page de Benddao qui liste les assets en “danger” : https://www.benddao.xyz/app/auction/health-factor-alert-list

66 bored apes & 57 mutant apes dans le rouge (à 20% de la liquidation)

À l’inverse, toute personne détenant des ETH peut déposer ses fonds dans le protocole pour capter du rendement. BendDAO affirme offrir un taux de rendement annuel de 77,54 % sur les dépôts en ETH, dont 73 % sont payés en ETH et 4,53 % en jetons BEND. Le rendement provient des détenteurs de NFT qui paient des intérêts sur l’ETH emprunté contre leurs NFT. Cependant, selon la page d’accueil du protocole, le taux d’intérêt sur ces prêts d’ETH est de 93,96 %. Comme ce taux augmente, les détenteurs sont dissuadés de rembourser leurs prêts. En conséquence, beaucoup d’entre eux ont déjà fait défaut et leurs NFT ont été mis en liquidation, créant un scénario de “mauvaise dette” semblable à l’effondrement des prêts hypothécaires à risque qui a provoqué la crise financière de 2008.

Le compte twitter @CirrusNFT suit toute l’histoire de très près : vous pouvez voir ici les développements en cours sur ce topic. Car le fondateur de BendDao a du proposé un vote de gouvernance en urgence pour modifier la configuration de la plateforme dans le but de réduire la vitesse de liquidation et ainsi éviter un effet boule de neige.

Pour les anglophones les plus curieux, un thread explicatif de Blockworks Research sur l’effet domino possible. Diablement intéressant !

Articles Similaires

Nos partenaires

QTradingTheory est une communauté cryptos spécialisée dans la defi et les play to earn. Rejoignez plus de 5000 passionnés sur le discord !

© Copyright 2022 – CoinActuCrypto – Made with ❤️