Accueil » Gucci acceptera 12 cryptomonnaies dans ses magasins

Gucci acceptera 12 cryptomonnaies dans ses magasins

Oh my crypto Gucci

par wedges
3 minutes de lecture 🕮

La marque italienne de mode haut de gamme Gucci a annoncé qu’elle commencerait à accepter les paiements en crypto-monnaies d’ici la fin du mois dans cinq de ses magasins aux États-Unis, avec des plans pour étendre le service à l’ensemble de ses 111 magasins en Amérique du Nord.

Gucci acceptera 12 crypto-monnaies, dont le Bitcoin (BTC), le Bitcoin Cash (BCH), l’Ethereum (ETH), le Wrapped Bitcoin (WBTC), le Litecoin (LTC), le Shiba Inu (SHIB), le Dogecoin (DOGE) et cinq stablecoins en dollars américains, selon Vogue Business.

Les clients désirant régler leurs achats avec des cryptomonnaies en magasin dans les sites pilotes de New York, Los Angeles, Miami, Atlanta et Las Vegas recevront un e-mail avec un code QR pour payer via leur portefeuille d’actifs numériques. Les vendeurs ont d’hors et déjà commencé à suivre des formations et des cours sur les crypto-monnaies, les jetons non fongibles (NFT) et le Web3 en vue du lancement. Une adoption qui promet à tous les étages, donc !

Gucci a récemment fait une grosse incursion dans le Web3 avec deux collections de NFT lancées en 2022 – la collection “SUPERGUCCI” en février en collaboration avec la marque de jouets SUPERPLASTIC (dont le floor price -prix minimal- est tout de même à l’heure actuelle à 4 ETH soit presque 12 000 $), et la collection “Gucci Grail” en mars en s’adressant aux propriétaires de projets NFT des collections les plus connues (bluechips) existants tels que Bored Apes, Pudgy Penguins et World of Women. Son tout premier NFT était un film de 4 minutes intitulé Aria, inspiré de sa collection de vêtements du même nom, qui s’est vendu 25 000 $ en juin 2021 lors d’une vente aux enchères en ligne organisée par Christie’s.

Gucci a poursuivi son expansion sur le Web3 en achetant un terrain virtuel dans The Sandbox en février, afin de développer une expérience de vente virtuelle reflétant sa boutique en ligne Vault. The Gucci Vault est un concept de magasin en ligne qui affirme la présence de Gucci dans le Metaverse et propose une sélection de pièces Gucci vintage rares sélectionnées par son directeur de la création.

Un personnage de Gucci dans le metaverse Sandbox

Les autres marques haut de gamme ne sont pas en reste dans l’espace crypto et Web3. En mars, la marque de mode Off-white a commencé à accepter les paiements en six cryptomonnaies dans ses magasins phares de Paris, Milan et Londres.  Off-white est détenue majoritairement par LVMH, qui commence également à embrasser les standards du Web3, ayant par exemple lancer des NFT sous ses marques Hennessy, Bulgari et Louis Vuitton. Hublot, la marque de montres de luxe de LVMH, a publié une collection en édition limitée qui ne pouvait être achetée qu’en utilisant des bitcoins. Plus récemment, la marque s’est associée au fournisseur de cold wallet Ledger pour lancer une montre en édition limitée et Ledger Nano X en février.

Les marques de montres Franck Muller et Norgain ainsi que la marque de mode Phillip Plein acceptent toutes les crypto-monnaies, et même les concessionnaires et constructeurs automobiles acceptent certains actifs numériques pour les véhicules haut de gamme. La société de fitness de luxe Equinox Group a commencé à accepter les paiements en crypto pour ses clubs basés à New York le 3 mai, les abonnements annuels commençant à un peu moins de 1,4 ETH (4100 $).

Articles Similaires

Nos partenaires

QTradingTheory est une communauté cryptos spécialisée dans la defi et les play to earn. Rejoignez plus de 5000 passionnés sur le discord !

© Copyright 2022 – CoinActuCrypto – Made with ❤️