Accueil » Le Remboursements de NFT devient possible avec la norme ERC721R

Le Remboursements de NFT devient possible avec la norme ERC721R

Vers une meilleure sécurité pour les investisseurs dans les NFT ?

par johntitor
3 minutes de lecture 🕮

L’écosystème NFT doit faire face à de nombreuses critiques, notamment de la part de personnes qui ne sont pas très familières avec  ce monde. Et certains de leurs arguments sont valables. Les dérapages, les fausses promesses et les abandons de projets par les équipes sont encore trop fréquents dans ce secteur.

Mieux protéger les investisseurs NFT des Rug

Les investisseurs NFT méritent une certaine protection, et c’est ce que l’équipe qui développe la norme ERC de type 721R tente de réaliser en permettant aux acheteurs d’obtenir un remboursement de leur achat s’ils ne sont pas satisfaits. Jetons un regard plus approfondi sur cette nouvelle technologie prometteuse.

Présentée par l’équipe de Crypto Fighters, la nouvelle norme ERC721R est une mise à jour du smart-contract qui permet aux acheteurs de demander le remboursement des NFT qu’ils ont Mint dans un délai donné. Cette astuce simple présente de nombreux avantages, pour les acheteurs, bien sûr, mais aussi pour les projets qui peuvent prouver qu’ils sont engagés et croient en leurs projets.

Les avantages du remboursement d’un NFT

En gros, après qu’un NFT comprenant cette norme ait été Mint, l’acheteur peut renvoyer le NFT au Smart Contract et sera automatiquement remboursé, sans poser de questions. Il sera donc plus difficile de scam et le risque sera moindre pour les acheteurs qui peuvent décider qu’ils n’aiment pas la direction prise par le projet après le mint.

Un autre effet secondaire de cette norme est la protection du Floor Price. À l’heure actuelle, de nombreux acheteurs insatisfaits des NFT qu’ils ont Mint les bradent simplement sur le marché secondaire, ce qui a tendance à réduire drastiquement le floor price. Avec l’ERC721R, ils ne feraient que récupérer leur investissement initial, ce qui maintiendrait les prix plancher (ou floor price) du marché secondaire plus élevés.

Vers des demandes de remboursement abusives ?

Cette nouvelle norme soulève cependant deux préoccupations principales. Tout d’abord, avec chaque nouvelle norme technologique, il y a un risque de sécurité. Dans le cas présent, le code du smart-contract est assez simple et entièrement open-source. Le code source est disponible sur Github, et de nombreux regards sont déjà tournés vers lui.

A noter qu’aucune faille majeure n’a été soulevée jusqu’à présent mais il convient de rester prudent car cette fonctionnalité est encore en phase de beta test.

La deuxième préoccupation est que les utilisateurs pourraient utiliser cette fonctionnalité pour abuser du système. Disons que vous avez Mint un NFT commun et que vous n’en êtes pas satisfait. Vous pourriez demander un remboursement et Mint à nouveau jusqu’à ce que vous obteniez le NFT épique que vous espériez au départ. Les développeurs à l’origine du projet pensent en fait que c’est une excellente chose, voici 3 raisons pour lesquelles ils le pensent :

  • Floor Price >  prix de Mint. Par exemple, le prix mint était de 0,1eth et floor price est maintenant de 0,2eth. Il n’y a aucune raison de rembourser puisque vous pouvez vendre sur les marchés secondaires à un prix plus élevé.
  • Floor Price ~=  prix de Mint. Par exemple, un prix mint de 0.1eth et un Floor Price listing de 0.12eth. Dans ce cas, il peut être judicieux de rembourser si vous ne croyez pas au projet. Ce n’est pas une mauvaise chose.
  • Floor Price < prix de Mint. De nombreux projets sortent et dans la semaine qui suit, leur floor price est la moitié du prix de Mint. Il est peu probable que cela se produise dans les projets ERC721R. Au lieu de jeter les non-rares et de faire s’effondrer le prix de la collection, les flippers peuvent retourner le NFT. C’est extrêmement sain pour le projet. Tant pour les acheteurs que pour les créateurs. Le marché “price” le projet à sa juste valeur.

Allons nous connaitre une adoption massive de l’ERC-721R ?

Un projet d’analyse de NFT appelé Exodia a mis en place une période de remboursement de 14 jours que 5 % des gens qui ont Mint ont utilisée, selon son fondateur, Elie Steinbock, qui a également développé la norme ERC721R.

Un autre exemple avec le projet Curious Addys Trading Club qui aussi mis en place la nouvelle norme ERC-721R avec une période de remboursement de 100 jours.

Les utilisateurs devront toujours payer le gas pour Mint et se faire rembourser. Ils n’auront donc pas nécessairement la possibilité d’abuser du remboursement pour obtenir un NFT rare.

Les “Rugpulls”, lorsque les dirigeants d’un projet vendent des NFT sur la base de promesses de développements futurs pour ensuite disparaître, sont courants dans l’espace NFT. Une période de remboursement fera pression sur ces leaders pour qu’ils restent dans le coin, au moins tant que le remboursement est disponible.

M. Steinbock a poursuivi en disant qu’au-delà des remboursements, la norme ERC721R est un moyen d’établir la confiance au sein d’une communauté NFT. Les investisseurs peuvent savoir que les créateurs d’un projet ne peuvent pas simplement vendre et s’enfuir et les créateurs peuvent signaler de manière fiable qu’ils ne le feront pas via cette norme.

La réalité est que nous avons des remboursements dans web2. et que cela fonctionne très bien pour les entreprises qui l’utilisent. Parce que la grande majorité des gens ne demandent pas un remboursement.

En effet, il n’est pas difficile d’imaginer que les projets NFT annoncent leur garantie avec une petite icône ERC721R à l’avenir.

Articles Similaires

Nos partenaires

QTradingTheory est une communauté cryptos spécialisée dans la defi et les play to earn. Rejoignez plus de 5000 passionnés sur le discord !

© Copyright 2022 – CoinActuCrypto – Made with ❤️