Accueil » Les États-Unis enquêtent sur Binance et BNB.

Les États-Unis enquêtent sur Binance et BNB.

La SEC enquête pour déterminer si BNB était un titre lorsqu'il a été vendu en 2017.

par johntitor
3 minutes de lecture 🕮

Selon un rapport de Bloomberg, la Securities and Exchange Commission des États-Unis a lancé une enquête sur le jeton natif de la bourse de crypto-monnaies Binance : le  BNB. La Commission enquête sur Binance Holdings Ltd, affirme le rapport, pour avoir potentiellement enfreint la loi américaine sur les valeurs mobilières.

La société Binance a été lancée en 2017 et en juillet de la même année, elle a déployé son jeton natif via une Initial Coin Offering (ICO). Le Binance Coin (BNB) a été distribué pour les fond d’investissement (VC), les participants à l’ICO ainsi que l’équipe centrale de l’exchange (core team).

Le jeton a été vendu pour 15 cents lors de la vente publique, ce qui a permis à Binance de lever environ 15 millions de dollars de fonds. L’argent a été utilisé pour améliorer la plateforme, la croissance, le marketing, l’éducation et plus encore.

Citant des personnes au courant de l’affaire, Bloomberg affirme que la Commission enquête pour savoir si Binance aurait dû enregistrer BNB en tant que titre et si l’ICO constitue la vente illégale d’un titre non enregistré. Le jeton est actuellement l’un des plus populaires au monde et est passé de la troisième à la cinquième position en termes de capitalisation boursière.

Au moment de la rédaction de cet article, le Binance Coin (BNB) se négocie à 295 dollars et enregistre une perte de 2 %  au cours des 24 dernières heures. Le token enregistre plus de 48 milliards de dollars de capitalisation boursière, le token numéro trois sans compter les stablecoins Tether (USDT) et USD Coin (USDC) et semble réagir négativement à la nouvelle.

Des informations supplémentaires affirment que la Commission pourrait également examiner Binance.US, la filiale de Binance, afin de déterminer si la société est séparée des activités de sa société mère. Binance n’a pas encore publié de déclaration officielle liée à l’enquête.

Les plateformes d’échange de crypto semblent faire face à une journée de nouvelles négatives. Plus tôt aujourd’hui, a été publié une enquête de Reuter affirmant que Binance a permis jusqu’à 2,3 milliards de dollars de blanchiment d’argent à travers sa plateforme.

Binance a démenti ces accusations et a souligné son rôle dans l’aide aux organismes d’application de la loi pour empêcher les criminels de tirer parti de sa plate-forme pour des activités illégales.

BNB, le nouveau XRP de la Sec ?

La SEC a lancé des actions en justice contre des sociétés basées sur les crypto-monnaies pour avoir prétendument vendu des titres non enregistrés. De manière plus notoire, la Commission est actuellement dans une bataille juridique contre la société de paiement Ripple et deux de ses dirigeants pour cette raison.

La bataille juridique est encore loin d’être terminée, mais les récents développements ne semblent pas favoriser le régulateur. En ce sens, l’expert juridique Collins Belton a fait le commentaire suivant sur l’enquête menée contre Binance Coin (BNB) :

Cela fait 5 ans et sa capitalisation boursière est plus élevée que celle de la plupart des entreprises américaines, pourquoi attendre aussi longtemps pour prendre des mesures potentielles si vous êtes préoccupé par un préjudice potentiel ? laisser les choses gonfler pour ensuite les piquer une fois massivement semble être une recette pour induire un préjudice aux consommateurs plutôt que de l’éviter.

Articles Similaires

Nos partenaires

QTradingTheory est une communauté cryptos spécialisée dans la defi et les play to earn. Rejoignez plus de 5000 passionnés sur le discord !

© Copyright 2022 – CoinActuCrypto – Made with ❤️