Accueil » Meta (Facebook) sur le point de lancer sa propre bourse de crypto-monnaies ?

Meta (Facebook) sur le point de lancer sa propre bourse de crypto-monnaies ?

La société a déposé huit nouvelles demandes de brevets en ce sens.

par johntitor
3 minutes de lecture 🕮

Selon des données récentes, Meta, la société mère de Facebook, pourrait avoir l’intention de lancer sa bourse de crypto-monnaies. La société a déposé huit nouvelles demandes de marques du logo Meta couvrant les jetons de crypto-monnaie, les logiciels liés à la blockchain, les échanges de devises virtuelles, les échanges financiers et de devises, ainsi que les monnaies numériques, crypto et virtuelles.

L’avocat spécialiste des marques Mike Kondoudis, qui se spécialise dans les marques NFT et metaverse, a partagé les numéros des marques sur Twitter. Il a également déclaré que “ces dépôts reflètent la stratégie de l’entreprise pour entrer dans le metaverse. Meta a clairement des projets importants pour l’économie virtuelle au sens large.”

Le potentiel d’un Exchange Facebook/Meta

La hausse de la popularité des metaverse signifie que les biens immobiliers NFT pourraient se vendre pour 1 milliard de dollars en 2022. La réglementation autour des actifs numériques est actuellement au premier plan de la politique de plusieurs gouvernements à travers le monde.

À mesure que les actifs et les terrains du metaverse deviennent plus couramment négociables sur les médias sociaux. Il serait évident pour Meta d’ajouter les NFT au Facebook Marketplace. Le dépôt de brevet de cette semaine leur permettrait d’être sous la marque Meta du point de vue légal. Toutefois, les NFT pourraient être considérés comme des actifs financiers et soumis aux lois sur les transactions financières aux États-Unis.

Si tel était le cas, et si Meta souhaitait proposer des transactions NFT sur sa plateforme, elle devrait protéger sa marque dans cette catégorie. Mark Zuckerberg a récemment révélé que les NFT arriveraient sur Instagram, donc, d’une certaine manière, c’est déjà entrain d’être mis en place. Cependant, il y a d’autres obstacles juridiques et réglementaires à franchir.

Bien que la société n’ait pas encore communiquée sur ce futur exchange crypto, il semble de plus en plus possible qu’il puisse être dans le pipeline. Nous savons que Meta veut être à l’avant-garde de la technologie des metaverse. C’est littéralement dans son nom et sa déclaration de mission.

Le metaverse est la prochaine évolution des interactions sociale. La vision de notre entreprise est d’aider à donner vie au metaverse. Nous changeons donc de nom pour refléter notre engagement envers cet avenir.

Vers un monopole de Meta ?

Une bourse axée sur le métavers serait une étape logique sur la voie de la conquête du métavers. Meta ne peut pas contrôler tous les projets du metaverse sans investir des centaines de milliards de dollars. La capitalisation boursière de Sandbox seul est actuellement de 4,2 milliards de dollars, tandis que la nature décentralisée de la blockchain signifie qu’ils ne peuvent pas simplement acheter la concurrence comme ils l’ont fait avec Instagram.

Une autre méthode consisterait à devenir une plaque tournante pour tous les projets metaverse. Un lieu centralisé pour échanger des jetons metaverse, des NFT et d’autres actifs numériques. Le Meta exchange serait un portail d’accès au metaverse pour tous les projets.

À partir de là, il pourrait également être judicieux de lister les monnaies populaires telles que l’Ethereum et le Bitcoin comme des rampes d’accès au metaverse. Facebook/Meta veut devenir le centre du metaverse, c’est peut être l’étincelle qui ramènera les NFT et les  Metaverse dans une autre dimension et les rendre mainstream.

Avec Facebook, Messenger, WhatsApp et Instagram, ils contrôlent déjà un grand pourcentage de l’attention internationale quotidienne. Seront-ils capables de s’emparer également du metaverse ?

Le Metaverse selon Meta

Meta a également déposé des demandes de brevets pour de nouveaux noms, Meta Portal et Meta Horizon, afin de couvrir les logiciels de VR, de RA, de réseaux sociaux et de réalité augmenté. Horizon est un projet de métavers sur la plateforme Oculus appartenant à Meta. L’inclusion du nom Meta dans le branding peut indiquer un mouvement plus large pour la société d’ouvrir le metaverse au-delà de la VR.

Les projets de Meta visant à dominer le secteur de la crypto-monnaie ont connu des ratés ces dernières années. Leur projet de stablecoin, Diem, a été un échec spectaculaire et a été vendu à Silvergate plus tôt cette année. Cependant, cette activité était entièrement réalisée sous la marque Facebook. Le passage à Meta semble avoir laissé ouvertes certaines failles juridiques que l’entreprise tente maintenant de combler.

Pourtant, une question se pose maintenant : “Meta protège-t-elle simplement sa propriété intellectuelle en déposant son logo pour l’utiliser dans les échanges cryptographiques et financiers, ou y a-t-il plus que cela ?”

Articles Similaires

Nos partenaires

QTradingTheory est une communauté cryptos spécialisée dans la defi et les play to earn. Rejoignez plus de 5000 passionnés sur le discord !

© Copyright 2022 – CoinActuCrypto – Made with ❤️