Accueil » New-York, premier état à bannir le minage

New-York, premier état à bannir le minage

New York devient le premier État à interdire certains types d'extraction de crypto-monnaies 

par Monsieur.K
3 minutes de lecture 🕮

New York vient de devenir le premier État à interdire certains types d’extraction de crypto-monnaies afin de répondre aux préoccupations environnementales liées à ce processus à forte intensité énergétique.

Je veillerai à ce que New York reste le centre de l’innovation financière, tout en prenant des mesures importantes pour donner la priorité à la protection de notre environnement”
Kathy Hochul, Gouverneur de l’état de New-York

La nouvelle loi gèle temporairement la délivrance et le renouvellement des permis d’exploitation aux entreprises qui ont transformé certaines des plus anciennes usines de combustibles fossiles de l’État en centres d’extraction de crypto-monnaies.

Mais l’interdiction n’a pas d’incidence sur les mineurs de crypto-monnaies individuels.

La législation vise spécifiquement les sociétés d’extraction de crypto-monnaies de l’État qui consomment de grandes quantités d’énergie en utilisant l’authentification “proof-of-work“, le processus qui utilise parfois des millions d’ordinateurs surpuissants pour suivre et sécuriser les transactions en bitcoin et autres monnaies virtuelles.

L’extraction de crypto-monnaies peut produire des émissions nocives en générant de l’électricité par la combustion de charbon, de gaz naturel et d’autres combustibles fossiles.

Après que la Chine a commencé à sévir contre l’extraction de bitcoins en 2021, le nord de l’État de New York est devenu un centre populaire pour l’extraction de la monnaie numérique en raison de la disponibilité d’une énergie bon marché provenant des chutes du Niagara et des centrales électriques fermées.

Cependant, alors que les entreprises affluaient dans la région, les défenseurs du climat ont commencé à tirer la sonnette d’alarme sur les dommages environnementaux potentiels de l’extraction de crypto-monnaies.

Non seulement la crypto a un impact négatif sur l’environnement, mais les communautés du nord de l’État de New York pourraient souffrir de la réapparition de centrales électriques au charbon abandonnées, devenues des “usines zombies, qui exploitent la crypto toute la journée, tous les jours“, a déclaré Richard Schrader, directeur de la législation et de la politique de New York pour l’organisation à but non lucratif Natural Resources Defense Council (NRDC).

La nouvelle loi exige également que le département de la conservation de l’environnement de New York examine l’impact de l’industrie minière de crypto sur l’environnement pendant le moratoire de deux ans, l’État cherchant à réduire son empreinte carbone.

Au niveau national, l’exploitation minière de crypto-monnaies aux États-Unis a produit environ 25 à 50 millions de tonnes de pollution par le carbone, selon un rapport de la Maison Blanche. Cela équivaut à peu près à la conduite de 20 à 40 millions de voitures à essence pendant un an, selon l’Agence de protection de l’environnement.

Le secteur des crypto-monnaies a tenté de répondre aux préoccupations concernant sa consommation d’énergie et ses émissions de carbone. Souvenons nous qu’en septembre, Ethereum, la plus grande blockchain derrière le bitcoin, a adopté une méthode plus économe en énergie pour valider les transactions cryptographiques effectuées sur la plateforme, connue sous le nom de preuve d’enjeu (PoS).

Cette mise à niveau devrait permettre de réduire l’empreinte carbone d’Ethereum de plus de 99 %, selon le site web de l’organisation.

Articles Similaires

Nos partenaires

QTradingTheory est une communauté cryptos spécialisée dans la defi et les play to earn. Rejoignez plus de 5000 passionnés sur le discord !

© Copyright 2022 – CoinActuCrypto – Made with ❤️